Fondazione Arte della Seta Lisio Firenze

Venu d’Orient, le velours se distingue entre tous par la lenteur de son tissage et sa douceur.
Au début du XIVème siècle, les villes de Gênes et de Lucques étaient renommées pour la grande qualité de leurs ateliers de tissage de velours.
Mais du fait de conflits politiques dans la ville de Lucques, de nombreux tisserands s’exilent à Florence et à Venise.

A la fin du XIXème siècle, alors que l’industrie textile se développe, Giuseppe Lisio, collectionneur passionné de tissus, préfère suivre son intuition et marquer sa différence.
Il se documente, rassemble des tissus anciens et visite de nombreux musées à travers l’Europe.
Cette démarche nourrit son imaginaire et l’oriente vers la création de tissus.

En 1906, à Florence, Giuseppe Lisio crée l’atelier Tessitura Lisio ainsi qu’une boutique.
D’autres suivront, notamment à Rome et à Paris.
En 1924, l’atelier est transféré à Milan.

A la mort de Guiseppe Lisio (1943), sa fille, Fidalma Lisio, lui succède et décide de revenir à Florence.
Elle y fait construire l’atelier actuel en 1960 et crée, en 1971, la Fondazione di Lisio Arte della Seta.
L’objectif premier de cette institution est de perpétuer et de transmettre l’art du tissage à la main de la soie, de l’or et de l’argent.

Aujourd’hui encore, la Fondazione Lisio tisse des brocarts et des velours ciselés, dans le strict respect des méthodes anciennes de tissage à la main.
Ces tissus sont remarquables par leur qualité, ils nous transportent dans un univers singulier. Leur volupté et leur toucher invitent à la quiétude, leurs couleurs diaprées, à la rêverie.
Une belle source d’inspiration pour les décorateurs et les stylistes ; que leur style soit classique ou contemporain.

www.fondazionelisio.org

Laisser une réponse